Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 21:11
19h, en mairie

ordre du jour :
- mise en place d'une Zone d'Aménagement Différé (Z.A.D.) dans la continuité du parc d'activités de Lann Velin Sud
- révision du montant annuel des redevances d'occupation du domaine public routier par les réseaux et divers équipements de France Télécom
- présentation du rapport sur le prix et la qualité du service public de l'assainissement collectif
- révision des tarifs communaux
- opération à inscrire au titre du "retour des amendes de police"
- point sur les travaux en cours
- régime indemnitaire des agents territoriaux
- questions et informations diverses
Repost 0
Published by Administrateur - dans novembre 2009
commenter cet article
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 09:37

La cantine municipale est aussi un lieu d'éducation - Saint-Thuriau

jeudi 19 novembre 2009
Seulement une quinzaine de familles a participé à la réunion d'échanges avec les élus sur le thème de la cantine.</P>

Ce mardi s'est tenue à la cantine municipale une rencontre entre les élus et les familles dont les enfants déjeunent à cette cantine le midi. La réunion était animée par l'adjointe aux affaires scolaires, Yveline Le Dorze.

Le but de la rencontre était de présenter les agents travaillant à la cantine et leur fonctionnement. « La cantine participe à l'éducation des enfants. On ne doit pas dissocier comme on le fait souvent cantine et écoles » explique Yveline Le Dorze. A noter que des enfants des deux écoles mangent à la cantine (école Saint-Joseph et école publique).

Le prix du repas en question

En moyenne, 80 écoliers déjeunent chaque jour à la cantine. Le prix du ticket est de 3,50 € (3,05 € pour le repas et 0,45 € pour le car). « Le coût de revient pour la commune est de 7,11 €. La charge restant est donc supportée par l'ensemble des Thurialais ». Quelques parents font cependant part du prix élevé du repas, « surtout quand plusieurs enfants de la mêml famille y mangent. »

Menus bio, pour et contre

Les menus sont affichés. Quelques repas bio sont proposés tout au long de l'année « mais ce sont des opérations ponctuelles. » Un parent demande « pourquoi imposer des repas bio ». L'adjointe répond que « même si le coût est légèrement supérieur, on reste dans un coût correct ». Un autre parent rétorque : « Mais les produits sont-ils aussi bons ? »

A contrario, un parent voudrait aller plus loin « avec des repas bio tous les jours et sans OGM ». La diversité des avis est l'une des contraintes constatées.

Et l'on reparle du pedibus !

Évoqué l'année dernière, le système qui permettrait aux enfants de venir à la cantine à pied « est en stand-by. Il faudrait pour cela plusieurs accompagnateurs », indique l'adjointe. « Ce sujet des accompagnateurs est un faux problème car les enfants viennent bien à la salle des sports avec une seule enseignante. Le bus est un luxe. Pourquoi les employés communaux ne pourraient-ils pas être chargés de l'encadrement », conteste un parent.

Un sondage fait à main levée montre la quasi-unanimité des familles en faveur du pedibus.

Source : Ouest-France du 19-11-2009


Repost 0
Published by Administrateur - dans novembre 2009
commenter cet article